What is BeOnRepeat.com

An easy, free to use service that loops Youtube videos on a infinite way. We just use public Youtube tools as documented on their website.

This site is not intended to harm or attack Youtube servers or intelectual property.

Also view count on Youtube website is not affected by looped content on this site.

Some say that meanwhile you read this lines, others loops Katy Perry clips to the infinite and further.

Please use with caution. Use speakers instead of headphones and always repeat carefully.

You want to know more? Send us an email to info@beonrepeat.com

Contact with us

Questions about YoutubeOnLoop.com? Site has been created acording to Youtube API, wich are free to use.

If you have any inquiry just send us an email to info@beonrepeat.com

We like you like it

Would you like to have even more fun? Join us on Facebook!

 

We like you like it even more

Hey!! So much repeat worth a share. Tell everyone you like our page!

Share with your friends

Copy and share this URL on Whatsapp, Telegram, Line, E-Mail...

La frite parfaite

0
00:00
Comment faire des frites parfaites chez soi ? Quelle recette pour une frite croustillante ? Voici une recette qui vous garantit des frites impeccables. Pour répondre aux commentateurs qui hurlent à l'idée de tremper les frites dans de l'eau ou de les blanchir, voici ma réponse :
La pomme de terre contient de l'amidon qui existe sous deux formes :
- L'amylopectine, amidon "lourd" qui fait la qualité de la frite et qui va notamment former la croûte de surface croustillante. Cette amylopectine est insoluble dans l'eau. A partir de 75 degrés Celsius, elle se transforme en "amidon modifié" c'est à dire en une substance gélatineuse. C'est la cuisson à l'huile de cette gélatine d'amidon qui va former la croûte idéale.
- L'amylose, amidon plus léger, qui a le défaut de caraméliser vers 150°C, et qui donne des frites marrons et molles quand il est présent en excès car on doit arrêter trop tôt la cuisson éviter qu'elles deviennent marron foncé. L'amylose est soluble dans l'eau chaude et très peu dans l'eau froide.

Il arrive que l'on dispose de pommes de terre contenant peu d'amylose, c'est le cas des bintjes de bonne origine, et dans ce cas, le blanchiment n'est pas indispensable. Dans tous les autres cas, c'est à dire pour la quasi totalité des pommes de terre vendues aux particulier ailleurs que dans le nord, il faut éliminer l'amylose en excès avant la première cuisson.

Pour cela, il existe deux façons de faire : soit les laisser tremper dans l'eau pendant au moins un heure à température ambiante, en les remuant de temps en temps, soit les brasser dans de l'eau chaude pendant 5 mn. J'ai choisi la solution de l'ébullition pendant une minute pour simplifier. La seule différence apportée par l'ébullition, c'est que l'amylopectine de surface se gélatinise pendant que l'amylose est éliminée par dissolution. Cette élimination de l'excès d'amylose est une étape indispensable mise en oeuvre par tous les fabricants de frites industrielles, à commencer par les fournisseurs de McDonalds.

Pour ce qui est du choc thermique et de la répartition de l'humidité, WB n'en a pas compris le mécanisme. Le but n'est pas de chauffer une frite froide, mais de chauffer une frite dont la surface à récupéré suffisamment d'humidité pour que celle-ci se transforme brutalement en vapeur d'eau qui va faire gonfler la frite et épaissir sa croûte avec des bulles. Cette humidité, qui est récupérée par la périphérie de la frite aux dépens du coeur permet aussi d'assécher légèrement le coeur de la frite, celle-ci devenant alors plus légère.

Le moment où la première cuisson est arrêtée n'a pas grande importance, il suffit que le coeur de la frite soit cuit. Dans la vidéo, je précise que ma première cuisson est un peu trop longue, et les frites sont trop dorées, mais cela n'a aucune importance sur le résultat final.

L'huile végétale chauffée dans une friteuse à thermostat n'est pas cancérigène, sinon elle serait bien sûr interdite. En revanche, la graisse de boeuf, qui est en effet un peu meilleure au goût, est un facteur de risque cardiovasculaire majeur.

Enfin, la réaction de Maillard n'a rien à voir avec un choc thermique, c'est une réaction chimique complexe et mal connue entre les constituants d'un aliment que l'on chauffe.

Et pour ceux qui pensent vraiment que le lavage à l'eau chaude ou froide des frites élimine trop d'amylopectine de surface, il suffit de les saupoudrer avant cuisson avec de la fécule de maïs (maizena) qui est de l'amylopectine pure, je n'ai pas trouvé que cela changeait grand chose, mais logiquement, la croûte de surface devrait être plus ferme. Mc Cain le fait pour certaines de ses frites, notamment les "côté comptoir". Le défaut est que cela encrasse l'huile qu'il faut changer plus souvent.
Et si vous préférez croire ceux qui hurlent au sacrilège devant la méthode indiquée, libre à vous. Mais ceux qui ont essayé sont généralement convaincus et les ingénieurs agronomes qui connaissent le sujet vous confirmeront que j'ai raison.
Plus de données scientifiques sur les sucres réducteurs ou non et l'amylose ici https://www.arvalis-infos.fr/qualite-culinaire-et-technologique-de-la-pomme-de-terre-/-quels-leviers-pour-ma-triser-la-teneur-en-sucres-du-tubercule-et-assurer-sa-commercialisation--@/view-20880-arvarticle.html

386 repeats
372 repeats
365 repeats
240 repeats
123 repeats
122 repeats
122 repeats
114 repeats
1002 repeats
721 repeats
593 repeats
571 repeats
507 repeats
498 repeats
393 repeats
370 repeats
Recent activity